Magazine Culturel Breton      


Pourquoi les autoroutes sont-elles gratuites en Bretagne ?
(4 votes, average 2.00 out of 5)
Actualité - Actualité en Bretagne

Pourquoi les autoroutes sont-elles gratuites en Bretagne ?

Tout d’abord, en Bretagne, on n’a pas d’autoroutes, mais des quatre-voies, à part maintenant un bout de l’Autoroute des Estuaires (A84 - gratuite).


Selon une légende communément répandue, ce serait Anne de Bretagne qui aurait exigé la gratuité des routes, et que cet état de fait s’est prolongé jusqu’à nos jours. En réalité, l’Acte d’Union de 1532 (donc après la mort de la Duchesse) stipule que la France va « conserver et agréer les privilèges dont [les bretons] ont jadis joui et usé dément ». Cela comprend des concessions faites par le Duc Jean V concernant certains droits de péage, ainsi que le rachat des droits féodaux de péages pendant la période de prospérité du XVIe siècle. Cependant, ces privilèges seront abolis lors de la nuit du 4 août 1789.

Une autre légende raconte que le général De Gaulle aurait décidé de laisser les routes bretonnes gratuites, pour (ré)compenser les bretons des nombreuses pertes d’hommes pendant la Première Guerre Mondiale1.

La réalité est plus prosaïque. Pour désenclaver la région, le CELIB (Comité d’étude et de Liaison des Intérêts Bretons) propose un plan routier breton dans les années soixante. Sous la pression de nombreux mouvements bretons, au moment des évènements de mai 1968, le gouvernement accepte ce projet, et le ministre de l’intérieur Raymond Marcellin décide de la construction de 4-voies gratuites, reliant la Bretagne au reste du monde. Alexis Gourvennec, à l’époque militant syndical, déclara à quelques mots près : « qu’ils la commencent à Brest, comme ça ils seront sûrs de la finir ! »

Même si cette gratuité est régulièrement remise en question, soulevant à chaque fois un flot de protestations de la part de tous les bretons, on a encore la satisfaction de sortir de l’autoroute au péage de La Gravelle pour voir quelques centaines de mètres plus loin « Bienvenue en région Bretagne ».

La division administrative régionale a malheureusement exclu la Loire Atlantique de ce découpage : venant de Paris on arrive aux portes de Nantes mais en donnant des sous...

source : http://www.elfes-bretagne.net

Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0