Magazine Culturel Breton      


L'épave de Ploumanach - la seule épave antique reconnue sur les côtes ponantaises
(3 votes, average 2.67 out of 5)
Patrimoine - Archéologie

Des fouilles archéologiques sous-marines effectuées par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM)

Un amoncellement de barres et de disques plano-convexes en plomb portant des inscriptions latines a été découvert en 1983 dans l’archipel des Sept Iles en face de Ploumanac’h (Côtes d’Armor).

Ploumanac'h, les sept îles, épave du Bas-Empire, Vue sous-marine de deux plongeurs installant les carrés de fouille sur les lingots de plomb.
Gladu, Yves, © Ministère de la culture, DRASSM

Localisée dans une zone de forte houle et de courants violents à une dizaine de mètres de profondeur l’épave a fait l’objet, de 1984 à 1986, de trois campagnes de fouille sous la direction de Michel L’Hour (Drassm) avec les faibles moyens dévolus au Ponant à cette époque. Aucune trace de coque ni de mobilier de bord, mais 271 lingots dont le poids varie de 28 à 140 kg ont été inventoriés ; le poids total de la cargaison approche les 22 tonnes.

L’étude épigraphique a permis de reconnaître des chiffres romains indiquant le poids en livres celtiques (300 grammes) et des noms de tribus celtiques de Grande-Bretagne romanisée : les Icenes et les Brigantes.

La datation se situe dans à la fin du IVe s. apr. J.-C. C’est aujourd’hui encore la seule épave antique reconnue sur les côtes ponantaises.

http://www.archeologie-sous-marine.culture.fr/

Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0