Magazine Culturel Breton      


Tourisme Douarnenez - un passé mythique à la Cornouaille
(0 votes, average 0 out of 5)
Tourisme - Finistere

Douarnenez est une commune du Finistère en Bretagne. Port de pêche florissant jusqu'à la fin des années 1970 et début 1980, il a connu un très net déclin depuis. L'activité de la pêche y est aujourd'hui marginale mais de nombreux bateaux y débarquent leur pêche. Douarnenez est le 3ème port breton en tonnage débarqué. Devant la raréfaction des espèces saisonnières telles que le maquereau et la sardine, Douarnenez se tourne de plus en plus vers le chalutage et la pêche au thon. De même que Concarneau et Lorient, la pêcherie douarneniste exerce une certaine attraction sur la main-d'oeuvre du Sud-Finistère.


Ses habitants portent le nom de Douarnenistes. La commune fut agrandie en 1945 en fusionnant avec les communes voisines de Ploaré, Pouldavid et Tréboul. Grâce à ses plages, Douarnenez est une importante station balnéaire, bien équipée en hôtels, terrains de camping, centre de thalassothérapie, sans compter les possibilités offertes pour la « plaisance » et la pêche sous-marine.

Selon la légende de la ville d'Ys, une cité prospère et insoumise aurait été construite jadis dans la baie, avant d'être engloutie par l'océan en guise de punition divine. Cette légende, mise en forme au XIIe siècle, recrée un passé mythique à la Cornouaille en se basant sur des personnages historiques ayant marqué la région avant l'an mil et l'époque des invasions scandinaves.

Au début du XIIe siècle, l'évêque de Cornouaille, Robert, fait don de l'île de Saint Tutuarn au monastère de Marmoutier (près de Tours en Indre-et-Loire). Cette île a été identifiée avec l'île Tristan et son nom ancien, qui fait référence à saint Tudy, pourrait être à l'origine du nom de la ville. Une autre explication étymologique courante est
que Douarnenez vienne de la déformation du breton « douar an enez » qui signifie « la terre de l'île ». L'acte de donation indique qu'une église existait déjà, plutôt un petit monastère qu'une église paroissiale. Quant au don, il semble avoir eu comme but un renouveau dans la vie religieuse du diocèse.

À l'époque des Guerres de Ligue (1576-1598), le bandit Guy Éder de La Fontenelle profite de la situation pour brigander la Bretagne et plus particulièrement la Cornouaille et la région de Douarnenez. L'ile Tristan est un moment sa base. Le consensus de mise à la fin des guerres de religion le voit même se faire confier la gouvernance de l'île. Finalement convaincu d'intelligence coupable avec les espagnols et sans que soit oublié le souvenir de ses massacres, il fut roué en place de Grève en septembre 1602. À l'époque de Louis XIV, la commune fut connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges(1675).

En 1921, Douarnenez devient la première municipalité communiste de France avec l'élection de Sébastien Velly. En 1924, la grève des Penn Sardines, les sardinières de Douarnenez connu un retentissement national.

 

Plus d'informations sur http://www.tourismedouarnenez.com

Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 192 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0