Magazine Culturel Breton      


Bretagne 1902 - Les religieuses font de la résistance !
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Histoire de Bretagne
 Histoire et culture de Bretagne. L'été 1902 marque un sommet de l'affrontement entre l'Eglise et la République.
La politique anticléricale du gouvernement Combes et sa volonté de réduire l'influence des congrégations sur l'enseignement met une partie de la Bretagne au bord de la rébellion. 

Dans le Léon, la fermeture d'écoles et les expulsions de religieuses provoquent des émeutes.

Ce qui n'est pas autorisé est en conséquence interdit. Si la célèbre loi de 1901 toujours en vigueur a provoqué l'éclosion de millions d'associations, elle a aussi permis dès son entrée en vigueur de frapper durement le catholicisme français à travers l'une des activités qui lui tient le plus à cœur : l'enseignement.
La déclaration de guerre est signée Emile Combes.

Devenu président du conseil, ministre de l'Intérieur et des cultes, après la victoire du «Bloc des gauches» aux élections d'avril 1902, il décide d'enlever aux congrégations le droit d'instruire les enfants.


Eudistes, Jésuites et Filles du Saint-Esprit
M. Moerdès, commissaire de police, apposant les scellés sur la porte du couvent de Landerneau. Oubliées par le Concordat de 1801, ces associations religieuses indépendantes des autorités diocésaines se sont beaucoup développées à la fin du XIXe siècle au point de former une Eglise dans l'Eglise.

Sommées de solliciter une reconnaissance officielle de l'Etat, certaines congrégations, comme les Frères de Ecoles chrétiennes ou les Eudistes acceptent. D'autres, Augustins, Jésuites, confient leurs établissements au clergé séculier, se dispersent ou s'exilent.


Les imprécisions juridiques et assurances contradictoires ajoutant à la confusion, des communautés passent, sciemment ou non, dans l'illégalité. Le 9 juillet, une circulaire impose la fermeture des écoles congréganistes non-reconnues : neuf sur dix s'exécutent, 324 décident se résister.

Résistance passive pour certains, active pour d'autres... Les explusions se multiplient entraînant un nombre si importants d'incidents et de manifestations dans toute la France que le quotidien «La dépêche de Brest» ouvre une chronique intitulée «La chasse aux sœurs»...


Les paysans s'échauffent

En Bretagne, l'émotion dépasse largement les murs des couvents. Encouragés, voire manipulés, par des élus royalistes soucieux de régler des comptes avec la République, les paysans s'échauffent.


Hommes et femmes - surtout ces dernières - veillent jour et nuit sur les «rebelles» ;

toutes des religieuses appartenant à des communautés dont le siège est en Bretagne. Le noyau dur est composé des Filles du Saint-Esprit.
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» Le musée de la compagnie des Indes

Le musée de la compagnie des Indes L'accroissement des relations de commerce entre l'Occident et la Chine génère, au XVIIIème Siècle, le développement d'un intérêt renouvelé...

» Architecture - Art et Science de la conception construction

L'architecture est l'art et la science ayant trait à la conception et à la construction; que ce soit la construction de villes, de bâtiments, d'intérieurs, de paysages, de mobiliers ou d'objets....

» Breton léonard - dialecte breton qui se parle dans le Léon

Breton léonard - Le breton léonard est le dialecte du breton qui se parle dans le Léon.Le léonardTraditionnellement, le Léon est la « terre des prêtres » car nombre des prêtres qui...

» Cambodge - "Cent objets disparus" lié au Pillage à Angkor

Restitution d'objets volés grâce à la publication Pillage à Angkor. Grâce à la parution de Pillage à Angkor, premier numéro de la série "Cent objets disparus" publié en septembre 1993 (et en 1997), plusieurs objets volés au...

» Le Festival des filets bleus en pays de Concarneau

Avec sa grande fête du moins d'août, Concarneau se met aux couleurs du bleu intense des filets de pêche de la sardine. Une couleur symbole, dont l'origine remonte à plus d'un siècle. La fête des...

» Controverses sur le breton - le « bien parler » BRETON !

La principale controverse concerne le « bien parler » : pour certains, le breton a fait l'objet d'une récupération de la part de mouvements politiques qui auraient créé une langue artificielle...

» La Nuit des musées 2008

La Nuit des musées va fêter son quatrième anniversaire cette année ! Faisant suite au Printemps des musées lancé en 1999, elle regroupe plus de 2000 musées à travers 40 pays d'Europe qui...

» La Bretagne : Pays de marins et de terriens

Pays de marins et de terriens, la Bretagne est peu connue pour sa tradition urbaine originale et diversifiée, puisqu'on pas moins de quatre générations de villes.Toutes ces cités renaissent sous l'ancien...

» Hermine - un symbole courant dans l'imagerie bretonne

Hermine - L' hermine (Mustela erminea) est un animal de la famille des mustélidésEn héraldique, l' hermine désigne une fourrure blanche mouchetée de noir. (d'argent semé de mouchetures de...

» Lotte à la crème à la bretonne

Lotte à la crème à la bretonne

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 594 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0