Magazine Culturel Breton      


Le daguerréotype - un type de photographie sans négatif !
(0 votes, average 0 out of 5)
Photographie - Histoire de la photographie
 Le daguerréotype est un type de photographie, mais, à la différence des photographies modernes, il n'a aucun négatif. Au lieu de cela, c'est une image exposée directement sur une surface en argent polie comme un miroir.
Le daguerréotype n'était pas le premier procédé photographique, mais les images des procédés antérieurs avaient la fâcheuse tendance à disparaître rapidement une fois exposées à la lumière.

Le procédé photographique des daguerréotypes était un des premiers à enregistrer et afficher une image de façon permanente et est devenu le premier procédé photographique utilisé commercialement.


Le nom daguerréotype provient du nom de son inventeur, l'artiste et décorateur français Daguerre, qui découvrit ce procédé en 1835 et après des années de perfectionnement, présenta sa découverte le 9 janvier 1839 à l'Académie française des sciences.

Le brevet de Daguerre a été acquis par le gouvernement français qui le 19 août 1839 annonça l'invention comme étant un cadeau « au monde libre ».


Le daguerréotype était un procédé uniquement positif ne permettant aucune reproduction de l'image.

Les daguerréotype étaient constituée d'une plaque, généralement en cuivre, recouverte d'une couche d'argent. Cette plaque était sensibilisée à la lumière en l'exposant à des vapeurs d'iode qui, en se combinant à l'argent, produisaient de l'iodure d'argent photosensible.

Lorsqu'elle était alors exposée à la lumière, la plaque enregistrait une image invisible, dite image latente. Le temps d'exposition était d'environ vingt à trente minutes, beaucoup moins que les méthodes précédentes qui nécessitaient plusieurs heures d'exposition.


Le développement de l'image était effectué en plaçant la plaque exposée au-dessus d'un récipient de mercure légèrement chauffé (75°).

La vapeur du mercure se condensait sur la plaque et se combinait à l'iodure d'argent en formant un amalgame uniquement aux endroits où la lumière avait agi proportionnellement à l'intensité de celle-ci.

L'image ainsi produite était très fragile et pouvait être enlevée en chauffant la plaque ce qui produisait l'évaporation du mercure de l'amalgame. La prochaine opération consistait à fixer l'image, c'est-à-dire à la rendre permanente.

Ceci se faisait en plongeant la plaque dans une solution de l'hyposulfite de soude, dont l'action avait été découverte plus tôt par Daguerre et Nicéphore Niépce.

L'image produite par cette méthode est si fragile qu'elle ne supportait pas la plus légère manipulation, et devait être protégée contre de tout contact.


La daguerréotypie se répandit rapidement, excepté en Angleterre, où Daguerre avait secrètement fait breveter son procédé avant de le vendre au gouvernement français.

Au début des années 1840 l'invention fut rapidement présentée aux artistes des États-Unis par Samuel Morse, l'inventeur du télégraphe.

Rapidement, un exubérant marché de portraits prit naissance, souvent le travail d'artistes ambulants qui se déplaçaient de ville en ville.


Le daguerréotype ne fut employé que pendant environ 10 ans, car il a été rattrapé par d'autres procédé :

l'ambrotype, présenté en 1854 , une image positive sur verre, avec un fond noir;
le ferrotype, une image sur étain traité chimiquement;
la photographie à l'albumine , une photographie sur papier produit à partir de grands négatifs de verre.
Le déclin rapide de la photographie par daguerréotype était inévitable; le processus était complexe, nécessitait beaucoup de travail et impliquait de nombreuses étapes.

Ceci rendait les daguerréotypes chers et peu accessibles aux grand public.

En outre, l'exposition typique était long, exigeant de rester immobile et de tenir la pose pendant tout ce temps.

Enfin, l'inconvénient principal était peut-être l'absence de négatifs qui empêchait toute reproduction de l'image.


Mais, à la différence des photographies sur film et sur papiers, un daguerréotype peut durer pour toujours, lorsqu'il est convenablement protégé..

Aujourd'hui les daguerréotypes sont des articles de collection très recherchés; certains, tels que ceux par Southworth & Hawes de Boston, ou George S. Cook de Charleston, sont considérés des chefs d'œuvre de l'art de la photographie.
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» 19ème FESTIVAL PHOTOBIS 2005 - Information & Appel à Projets

Le prochain FESTIVAL PHOTOBIS, regroupant à chaque session bi-annuelle (en Mai et Novembre) 50 photographes internationaux, aura lieu du 12 au 15 Mai 2005 aux Galeries de l'Espace St-Martin, 256 rue du Fbg St-Martin, 75010 Paris.Ce...

» La Photographie argentique - compréhension d'une technologie

En photographie argentique, la pellicule est constituée d'un film support en plastique, recouvert d'une émulsion : c'est une couche de gélatine sur laquelle sont couchés en suspension des cristaux...

» Henri Cartier-Bresson - inventeur du concept instant décisif

Henri Cartier-Bresson (HCB) (22 août 1908 à Chanteloup-en-Brie - 2 août 2004 à Céreste) est un photographe français membre de l'agence Magnum qu'il fonda en 1947 avec Robert Capa, David Seymour,...

» Festival Mondial de l'Image Sous-Marine

Festival Mondial de l'Image Sous-Marine Le Festival a pour but de promouvoir l'ensemble des activités culturelles et sportives par toutes les formes d'activités imaginables et de faire de cet événement la rencontre des amoureux de la mer et des...

» Photographie, Art veritable avec l'apparition du surréalisme

La photographie est à la fois un ensemble de techniques visant à l'enregistrement d'images, et une branche des arts graphiques utilisant ces techniques comme moyen.La photographie : une techniqueDepuis son invention il y a...

» Festival de Photographie PHOTOBIS - mois de la photo 2004

FESTIVAL PHOTOBIS - MOIS de la PHOTO 2004 - Appel a Projets Photographiques.Le prochain FESTIVAL PHOTOBIS, regroupant a chaque session bi-annuelle (en Mai et Novembre) 50 photographes internationaux, aura lieu durant le MOIS de la PHOTO du 25 au 28...

» Nicéphore Niépce - Les premiers succès photographiques...

Joseph Nicéphore Niépce voit le jour le 7 mars 1765 (sous le régne de Louis XV) à Châlon sur Saône en Bourgogne, dans ce qu'il est convenu d'appeller une « bonne famille ». Son père...

» Sophie Ristelhueber : Le présent n’existant que par ce qui l’a précédé

Le présent n’existant que par ce qui l’a précédé, c’est au passé de Sophie Ristelhueber qu’il faut se référer pour suivre le cheminement qui a conduit l’artiste à...

» La Photographie numérique - mode de production d'images !

La photographie numérique est un mode de production d'images qui dérive des techniques de photographie classiques (Photographie argentique).Le système optique et mécanique des appareils est en général...

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 102 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0