Magazine Culturel Breton      


Guide des Contes et Légendes Bretonnes
L'Ankou dans la maison neuve PDF Imprimer Envoyer
Littérature - Légende bretonne
Fulupic an Toër, un couvreur en chaume, de Plouzélambre, achevait un soir de couvrir une maison neuve qu'un petit fermier de la commune avait fait bâtir dans le dessein de venir l'habiter à la Saint-Michel suivante.
Son travail fini, Fulupic descendit de son échelle et l'enleva pour la serrer à l'intérieur de la maison, avec ses autres outils, ainsi qu'il en avait coutume chaque soir au moment de regagner son logis. Mais, quand il ouvrit la porte à cet effet, il fut tout étonné d'apercevoir une ombre debout dans le couloir qui séparait la cuisine de la pièce de décharge.
 
Légende de L'or de Chat - légende du pays de Saint-Malo PDF Imprimer Envoyer
Littérature - Légende bretonne
 Au pays de Saint-Malo, il y avait naguère plus de fées dans la mer et sur les grèves qu'on ne comptait de bergères dans les landes.
Un soir de lune, une troupe de fées se livraient à la danse ronde. Il arriva que douze jeunes gens étaient en fête, quand ils furent un peu chauds de boire, ils décidèrent d'aller inviter à la contredanse les belles fées de la grève. 
 
La légende de la Houle Cosseu - Saint Jacut de la mer PDF Imprimer Envoyer
Littérature - Légende bretonne
 Un soir à la nuit tombante, un pêcheur de Saint-Jacut revenait des pêcheries, où il était resté le dernier, et, son panier sous le bras, il longeait les rochers qui sont au bas des falaises pour arriver au sentier qui conduisait au village : il marchait pieds nus sur le sable mouillé qui étouffait le bruit de ses pas, lorsqu'au détour d'une petite hanse il apperçut dans une grotte plusieurs fées qu'il reconnut de suite pour telles à leur costume ;
 
La légende de la Forêt de Brocéliande - Merlin, Arthur ... PDF Imprimer Envoyer
(2 votes, average 3.00 out of 5)
Littérature - Légende bretonne
 La Forêt de Brocéliande - Désireux d'avoir sur terre un représentant dévoué à ses intérêts, qui l'aidât à tromper les hommes en acquérant sur eux une grande autorité, parce qu'à même de connaître le passé et de prédire l'avenir, Satan, certain jour, délégua l'un de ses incubes avec mission d'engendrer d'une vierge l'enfant utile à ses projets.
Merlin naquit de cette union. Sa mère était chrétienne et très pieuse. Elle le fit baptiser dès sa naissance. Le diable perdit du même coup tout pouvoir sur l'enfant, qui conserva cependant la plupart des dons qu'il tenait de son père. Il se métamorphosait à son gré ; il expliquait avec les plus grandes facilités les songes et les événements qui paraissaient de prime abord inexplicables ; il enchantait, au sens nécromancien, ceux qu'il désirait voir agir selon sa volonté. Il donnait les avis les plus sages et les conseils les plus précieux et, à l'exemple des chevaliers, il soutenait les bons contre les méchants, les opprimés contre les oppresseurs.
 
La légende du cheval Enchanté PDF Imprimer Envoyer
(1 vote, average 4.00 out of 5)
Littérature - Légende bretonne
 Il était une fois un jeune homme du nom de Tag possédant douze juments qui donnèrent naissance ensemble à onze jolies pouliches alezanes et un affreux gringalet bleu.
Mais c'était un poulain qui parlait et Tag, subjugué, suivit toutes ses instructions.
 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 217 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0