Magazine Culturel Breton      


Béla Bartók - un des fondateurs de l'ethnomusicologie...
(0 votes, average 0 out of 5)
Musique - Musique classique
Béla Bartók 25 mars 1881 à Nagyszentmiklos, Hongrie (maintenant Sînnicolau Mare, Roumanie) - 26 septembre, 1945 à New York) était un compositeur, pianiste et collectionneur de musique folklorique d'Europe de l'Est. Il fut l'un des fondateurs de l'ethnomusicologie.
Sa mère lui enseigna la musique jeune et il fit sa première apparition comme pianiste à dix ans.

A l'académie royale de musique de Budapest il rencontra Zoltán Kodály et ensemble ils recueillirent la musique folklorique de la région.

Auparavant son idée de la musique folklorique hongroise était basée sur les mélodies tziganes interprétées par Franz Liszt, et en 1903 il avait écrit un grand travail orchestral, Kossuth.


En 1911, il présenta ce qui devait être son seul opéra, le Château de Barbe-Bleue. Le gouvernement hongrois lui demanda de retirer le nom du librettiste, Béla Balázs.


Pendant la Première Guerre mondiale, il écrivit les ballets le prince de bois et le mandarin merveilleux, suivis par deux sonates pour violon et piano qui sont parmi les pièces les plus complexes qu'il écrivit.


Il écrivit ses troisième et quatrième quatuors à cordes, qui sont considérés comme étant parmi les plus importants quatuors jamais écrits, en 1927-28, à la suite desquels son langage harmonique commença à se simplifier.

Le quatuor à cordes n°5 (1934) est, de ce point de vue d'une écriture plus traditionelle.
Bartok écrivit son sixième et dernier quatuor à cordes, une œuvre triste et grinçante, en 1939 après la mort de sa mère.


Il s'agit des dernières pièces qu'il écrivit en Europe. En 1940, au commencement de la Seconde Guerre mondiale, il partit sans enthousiasme aux États-Unis. Il ne s'y sentit pas bien ce qui lui rendit l'écriture difficile.

Serge Koussevitsky lui passa commande du concerto pour orchestre. Cela sembla réveiller son intérêt pour la composition, et il se mit à écrire le Concerto pour piano n°3, un travail léger et presque néo-classique, et commenca son concerto pour alto.


Il mourut de leucémie. Le concerto pour alto fut terminé par son élève, Tibor Serly.


Œuvres de Béla Bartók

Allegro barbaro pour piano
suite op. 14 pour piano
une sonate pour piano
la suite En plein air pour piano
Mikrokosmos pour piano
une sonate pour violon seul
deux sonates et deux rhapsodies pour violon et piano
Contrastes pour clarinette , violon et piano
Sonate pour deux pianos et percussion
six quatuors à cordes
trois concertos pour piano
deux concertos pour violon
un concerto pour alto
Musique pour cordes, percussion et célesta
Concerto pour orchestre
Le château de Barbe-Bleue, Opéra
Le mandarin merveilleux, ballet
Le prince de bois, ballet
Cantata profana, cantate 
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 256 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0