Magazine Culturel Breton      


Red Cardel, « Fumier rouge » en anglo-breton
(3 votes, average 4.00 out of 5)
Musique - Musique Rock Pop
Red CARDELL - Trio quimpérois atypique dans la scène bretonne, Red Cardell a la particularité de faire du rock sans basse mais dont toutes les harmonies sont assurées par l'accordéon. En quelques années, Red Cardell est devenu un groupe incontournable dont la reconnaissance dépasse la Bretagne. Le dernier album est un must obligé dans toute discothèque qui se respecte.
Red Cardell... Un vaisseau taillé pour le cabotage, porté par l'accordéon virtuose et les textes à vif du chanteur. Ces garçons imposent une musique festive, bouillonnante d'énergie et d'idées...

Trois mots de base pour la définir : rock, Bretagne, mélange. On reconnaît ici le talent. Le vrai, celui qui permet les fusions et les amalgames heureux... Red Cardell est sans doute ce qui se fait de mieux actuellement en France au niveau de la fusion tradition-rock. En quatre albums au lyrisme puissant et impliqués, Red Cardell s'est imposé comme un groupe phare de la nouvelle scène rock bretonne.

Non seulement il est Breton, mais il prétend faire du rock avec de l'accordéon : à la base donc, Red CARDELL avait tout contre lui ! Aujourd'hui, après plus de 700 concerts donnés en Bretagne comme à l'étranger (la France, la Finlande, l'Europe de l'Est...), le trio s'impose comme une référence en matière de folk-rock fusion pour avoir concilié une certaine tradition bretonne avec les échos fraternels des rythmes modernes (rap, raggamuffin...) et des thèmes d'ailleurs (slaves, berbères, orientaux...).




En fustigeant âprement les intolérances obscurantistes dans ses textes, et en rappelant de fait à une plus grande responsabilisation autant politique que poétique des consciences, Red CARDELL prouve que la "ploucquerie provinciale" peut aussi décadenasser le folklorisme borné dans lequel on l'a trop souvent confortée et donner à son discours une portée éminemment universelle. Rétrospective discographique et rencontre-apéro.

Red Cardell surfe résolument dans le peloton de tête du nouvel essor de la vague celtique. Nourrie d'influences multiples, la musique de Red Cardell s'articule autour de mélodies bretonnes diaboliquement interprétées par des instruments traditionnels. Quant aux textes des chansons, ils expriment toutes les contradictions qui naissent en nous chaque jour , face aux ravages de l'intégrisme, de l'intolérance, de cette irresponsabilité de chacun d'entre nous face à la douleur de l'autre. Musicalement plus proche de STIVELL que du VELVET , il cultive son originalité dans une musique de fusion libre et ouverte au monde qui l'entoure. Ce groupe est sans doute ce qui se fait de mieux actuellement en France au niveau de la fusion traditionnel-rock. Leurs gigues pogotées offrent un terrain d'entente aussi bien pour les punks, les amoureux de la musique celtique que les amateurs de prestations directes et énergiques.

Amoureux de la gavotte, du plinn ou de la fisel, Red Cardell n'en est pas moins le fils spirituel de Clash !... sourd aux querelles qui opposent les amateurs de kan ha diskan aux fans de musique anglo-saxonne, il parvient à établir une espèce de réconciliation. Qui n'a pas entendu Le loup, le renard et la belette en ragamuffin rate un grand moment !

RED CARDEL : " rock'n roll comédie " Déjà la quatrième galette de ce trio breton à la formule originale. Guitare acoustique et chant, accordéon et batterie. Ce n'est pas de la musique celtique, encore qu'ils ne renient guère leurs influences géographiques et culturelles, pas vraiment de la chanson non plus, certainement du rock, pas au sens macho à grosses couilles.

Il y a actuellement en France une vague de groupes néo-réalistes qui connaît un fort succès, Red Cardell n'a pas pris en marche un train qui est parti après lui et le sien prend des voyageurs. Voilà un groupe qui nous touche par ce qu'il dit et sa façon de le dire.

Le public ne se lasse pas d'entendre les morceaux les plus connus tels que « We've got to be alone » et découvre chaque fois de nouveaux morceaux. Jean-Pierre Riou et Jean-Michel Moal s'entendent comme larrons en foire pour faire monter en pression, un public conquis d'avance.

Manu Masko à la batterie donne un souffle de locomotive à ce trio puissant qui mêle la violence de textes noirs à une musique dansante, au bord de la transe. Les bases bretonnes restent toujours évidentes.

Red Cardel, « Fumier rouge » en anglo-breton
Des mots, du swing, des colères et du rythme...
Laissez passer les Red Cardell.

Jean-Pierre RIOU : chant, guitare
Jean-Michel MOAL : accordéon, bombarde, flûte irlandaise
Manu MASKO: batterie

Site Officiel :
http://www.pkredcardell.com
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 170 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0