Magazine Culturel Breton      


Disc jockey, parfois reconnu comme musicien à part entière
(0 votes, average 0 out of 5)
Musique - Musiques électroniques
Disc jockey - DJ - Le disc jockey (t rès souvent abrévié en DJ, prononcé didjé ou deedjay ) est, dans le premier sens du mot, la personne qui tient le microphone et intervient en direct sur la version instrumentale d'un disque (souvent en face B), dans les sound systems de musique reggae.
Depuis, le rôle du disc-jockey a pris de l'ampleur dans les musiques populaires récentes. Il est parfois reconnu comme un musicien à part entière.

Dans la musique de Hip Hop, le disc-jockey accompagne en général le MC (Master of Ceremony, le "rappeur") en "scratchant", c'està-dire en modifiant la vitesse et le sens de lecture des platines vinyles, en "frottant" le sillon de musique sous le diamant de lecture, afin de déformer et de rythmer les sons existants.

Aujourd'hui et dans le sens large, le disc-jockey est celui qui sélectionne et fait passer des disques sur ses platines (vinyles ou CD). On trouve ce métier principalment dans les boites de nuit, mais aussi parfois dans certains bars et dans les fêtes de musique techno ou les raves.

Il peut simplement enchaîner les morceaux de musique les uns après les autres en fonction des envies des auditeurs ou bien modifier ou superposer deux musiques et faire preuve de créativité et d'inventivité, voire utiliser des machines ou des ordinateurs pour refondre entièrement le morceau utilisé. Dans tous les cas, une bonne oreille et le sens du public sont nécessaire à l'exercice de ce métier.

L'équipement de base du disc-jockey :

Platines vinyles ou platines CD
Table de mixage
Casque de préécoute
Microphone (optionnel)
Amplificateur
Enceintes
Les pratiques musicales du DJ :

Scratch

Fondu-enchainé : la fin d'un morceau de musique est mélangée avec le début du morceau suivant de manière à assurer une transition progressive.

Le mixage : les disques sont synchronisés manuellement à l'aide des réglages de vitesse des platines et sont mélangés avec diverses variations, portant notamment sur les égalisations (niveau des fréquences graves, medium et aigues).

Cependant, certains musiciens se disent également DJ du fait qu'ils utilisent les mêmes outils, bien que ce ne soit pas dans le but d'enchaîner des morceaux mais bien d'en créer des nouveaux à partir d'éléments de plusieurs supports musicaux.

Le DJ-ing ne se fait pas toujours en direct, ni face à un public. Certaines maisons de disques ne publient rien d'autre que les réalisations en studio de DJs.


Le concept du DJ-ing s'applique également à la vidéo. Le "VJ" (visual jockey ou video jockey) enchaîne et superpose des images fixes et animées qui peuvent être projetées sur écran à l'occasion de soirées ou de concerts, mais également sur les chaînes télévisées musicales.

Le terme a d'ailleurs été élargi au simple présentateur d'émissions de telles chaînes du fait qu'il est censé choisir les clips vidéo qui passent.


Émergence du mouvement
Le DJ-ing est né dans la société noire, tout commme le Jazz. La similitude entre l'émergence de ces deux pratiques est singulière.

En effet, chacune trouve son origine dans l'utilisation par une catégorie sociale défavorisée d'instruments ménagers comme instruments de musique, ceux-ci leur étant financièrement inaccessibles.

De plus, nombreuses des ses techniques habituelles ressortent de découvertes entièrement dûes au hasard. Par technique en soirée, puis fut largement imité.
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 190 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0