Magazine Culturel Breton      


Bertrand du Guesclin - chevalier et connétable de France
(3 votes, average 4.67 out of 5)
Patrimoine - Personnage
Bertrand du Guesclin - Bertrand du Guesclin, né en 1320 à la Motte-Broons près de Dinan, mort en juillet 1380 devant Châteauneuf-de-Randon) est un connétable de France.
Fils bâtard, non reconnu par son propre père à cause d'une laideur légendaire, il gagne le respect de la noblesse rennaise à la pointe de son épée. Lors d'un tournoi où il a interdiction de participer, il défait tous ses adversaires, avant de refuser de combattre son père. Il a 15 ans.


Bertrand du Guesclin se fait connaître en 1357 en participant à la défense de Rennes assiégée par le duc de Lancastre.
Charles de Blois l'adoube chevalier au château de Montmuran dans les Ifs, et le nomme capitaine de Pontorson et du Mont-Saint-Michel.


En 1360, il est lieutenant de Normandie, d'Anjou et du Maine puis en 1364, capitaine général pour les pays entre Seine et Loire et chambellan de France.


En avril 1364, il remporte la bataille de Cocherel et reçoit de duché de Longueville en Normandie


En septembre 1364 à la bataille d'Auray, il combat dans le camp blésiste, il est fait prisonnier. Le roi de France paie sa rançon.


En 1365 à la demande du roi de France il entraîne les Grandes compagnies en Espagne.

Il est fait prisonnier à la bataille de Najera en 1367 et n'est libéré que contre une forte rançon, à nouveau payée par Charles V.

Il participe à la bataille de Montiel, en 1370. En récompense de ces actions en Espagne il est fait duc de Molina.


En octobre 1370, revenu en France, il est fait connétable par Charles V. Sa grande entreprise va être d'expulser les Anglais.

Contrairement aux habitudes de la chevalerie française, il ne procède pas par grandes campagnes avec tout l'ost français, mais préfère reconquérir méthodiquement des provinces entières, assiégeant château après château.

Bien souvent, le siège ne dure pas, l'issue en étant accélérée par un assaut victorieux ou plus souvent encore par une ruse.


en 1373, il participe à la campagne contre la Bretagne ;
en 1374, il combat à La Réole ;
en 1376, il reçoit la seigneurie de Pontorson en Normandie ;
en 1380, il combat contre les Grandes compagnies en Auvergne et meurt en assiègeant Châteauneuf-de-Randon (d'avoir bu trop d'eau glacée après avoir combattu en plein soleil).

Apprenant sa mort, les assiégés remettent les clefs de la ville à sa dépouille.

Charles V le fit ensevelir, fait unique pour un homme qui n'est pas roi, dans la basilique royale de Saint-Denis, aux côtés des rois de France.

Sa sépulture, comme celles de la plupart des princes et dignitaires qui y reposaient, fut profanée par les révolutionnaires en 1793.

Son cœur est dans un cataphalque à l'église Saint Sauveur de Dinan, coutume courante à l'époque.


Titres

capitaine de Pontorson et du Mont-Saint-Michel
fait par le roi de France, en 1364, duc de Longueville, en Normandie
fait par le roi de duc de Molina
fait par le roi de France, en 1376, seigneur de Pontorson en Normandie
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 191 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0