Magazine Culturel Breton      


AR ZENITH le courrier de l'île de Sein
(3 votes, average 2.67 out of 5)
Patrimoine - Vieux gréements
 Ce navire, Ancien courrier de l'île de Sein, a été classé " Monument Historique " par arrêté ministériel du 6 décembre 1999. Dernier de la lignée des "Zéniths" qui assurèrent pendant trois générations la liaison entre l'île de Sein et le continent, AR ZENITH est le navire symbole des pionniers de la France Libre et de la Résistance.
Acteur authentique des cinq années de la seconde guerre mondiale, il est un outil pédagogique remarquable pour que nos enfants et les enfants de nos enfants n'oublient jamais les combats de leurs Ainés pour la Liberté.

- 1995 - Quelques Malouins apprennent que le " courrier de l'île de Sein " agonise, sur une vasière, dans le port de Penzé.

- 1996 - L'Association A.P.P.E.L. - AR ZENITH - est crée.
Ses premiers adhérents et partenaires achètent le navire et le convoient dans l'enceinte de l'ancien arsenal de Saint-Malo.

- 1998 - AR ZENITH est remonté le plus haut possible dans la cale des torpilleurs. voir photos.
Un solide batardeau est construit pour le protéger de la mer et des grandes marées.

- 1999 - Un hangar le met à l'abri des intempéries.
Le conseil d'administration de l'Association tient à remercier tous ceux qui l'ont aidé et l'aideront à rendre justice à ce navire emblèmatique.

Dundee de 21 mètres, à moteur auxiliaire, AR ZENITH est construit à Camaret par François Keraudren, sur des plans de Felix Tanguy.

Lancé le 16 Septembre 1939, il succède au " Zénith " qu'une convention liait au ministère des transports.

Comme son prédécesseur, le nouveau navire doit assurer le convoyage du courrier, des vivres et des passagers entre le continent et l'île de Sein.

Son équipage se compose de quatre marins :

- Jean-Marie Menou : patron - 54 ans
- Michel Gueguen : mécanicien - 19 ans
- Joseph Guilcher : matelot - 30 ans
- Gabriel Gueguen : novice - 16 ans

Le 19 Juin 1940, Ar Zenith arrive à Audierne.
Sur le port, 21 jeunes de la région ont entendu l'appel du général de Gaulle et demandent à Jean-Marie Menou de les prendre à son bord.
Celui-ci accepte. Au moment de l'appareillage, un camion militaire surgit avec un détachement de chasseurs Alpins aux ordres d'un Lieutenant. Tous les soldats embarquent avec armes et munitions.

Deux mitailleuses " Hotchkiss " sont installées à bâbord et à tribord en cas de mauvaise rencontre. Les Allemands sont à Brest. Leurs avions ont déjà survolé le raz et attaqué des navires.

La traversée jusqu'à l'île s'effectue sans difficulté. Alors les autorités maritimes de Brest, par téléphone, ordonnent aux civils de débarquer.
Ceux-ci protestent mais doivent obtempérer ( grâce à leur détermination ils rejoindront l'Angleterre au moyen du ravitailleur de phares " Velleda " et du chalutier " Monique Andrée ").

A huit heure du soir, AR ZENITH met le cap sur Ouessant pour prendre d'autres militaires. Là, le lieutenant de chasseurs, Emmanuel Dupont, agacé par les directives contradictoires de ses supérieurs, réquisitionne le Dundee et fait route sur Plymouth.
Le courrier arrive devant ce port le 20 juin, à 18h30.

L'Angleterre manque cruellement de moyens logistique, elle réquisitionne le navire.
Sous pavillon britannique, AR ZENITH servira la cause des alliés pendant les cinq années de guerre. Il assurera sans faiblir le transport des armes, des munitions et des troupes sur toute la côte Sud de la Grande-Bretagne. Son port d'attache sera Falmouth. Ayant presque miraculeusement échappé aux attaques aériennes et aux bombes, meurtri, il ne reviendra en France qu'en Février 1946.

Pendant quelques mois, avec le même équipage qu'en 1940, il reprendra ses fonctions de courrier de l'île de Sein , puis il sera vendu et commencera une nouvelle vie de sablier, à Lampaul-Plouarzel puis à Portrieux.

En 1978, un ancien F.N.F.L. l'achète et lui rend son gréément d'origine.
Au retour de la commémoration, à Sein, du 50ème anniversaire de l'appel du général de Gaulle, il échoue son navire sur un récif devant Roscoff. Les coéfficients de marées sont décroissants. AR ZENITH reste plusieurs jours dans cette situation critique. Il souffre terriblement. Déclaré impropre à la navigation,, il remonte la rivière de Penzé et pose sa quille brisée sur ce banc de vase où, cinq années plus tard, quelques malouins le retrouveront en train d'agoniser. Ce Dundee est le précurseur de toute cette flotille qui suivra son sillage, emportant à la France Libre, à la Résistance at aux Alliés des combattants toujours plus nombreux.

Nous ne pouvions laisser mourir, comme une épave anonyme, un tel acteur de l'épopée de la Libération.

L'A.P.P.E.L. se bat pour que l'union se cristallise autour du projet qui consiste à faire revivre ce navire symbole. Notre combat n'est pas terminé. Restons unis ! Développons notre Audience !
AR ZENITH doit retrouver l'aspect qu'il avait le 19 Juin 1940 quand, modeste navire de charge, il porta en lui l'une des premières étincelles d'espoir d'où surgit le flambeau de cette épopée nationale que fut la libération. " La flamme de la Résistance française ne doit jamais s'éteindre ". ( Charles De Gaulles )

Association Appel-Ar Zénith, 1, esplanade du Commandant Menguy. Saint Malo. Tél. 02 99 81 64
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 582 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0