Magazine Culturel Breton      


Brest 2008 : Dernière ligne droite avant la fête…
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Vieux gréements
 À 100 jours de Brest 2008, c’était l’occasion pour François Cuillandre et l’équipe de Brest 2008 de faire le point lors d’une conférence de presse, sur l’avancée des préparatifs de la fête.
Une chose est certaine : tout sera prêt ! La flotte s’agrandit de jour en jour, les bénévoles sont mobilisés, les pays invités peaufinent leurs villages et du côté des animations, Gad Weil, présent au côté du maire de Brest, a levé le voile sur un dispositif exceptionnel proposant une série d'animations ludiques et d'interventions artistiques destinées à tous les visiteurs qui veulent participer activement à la fête...

Les bateaux
Alors que le 1 500ème bateau s’est inscrit la semaine dernière promettant une flotte tout aussi majestueuse que lors des dernières éditions, certaines magnifiques unités ont confirmé leur venue. C’est le cas notamment du merveilleux « Cygne Blanc » Brésilien, le Cisne Branco, réplique des dippers du XIXè siècle. Nul doute que ce trois-mâts barque, navire-école brésilien fera sensation en rade de Brest.
À noter également la confirmation de la présence de Tara, le voilier polaire, plus grand dériveur du monde qui vient de rentrer d’une longue expédition au Pôle Nord, dont tout le monde a pu suivre dans les médias les péripéties.
Se retrouveront également le long des quais brestois, les bateaux centenaires, les répliques historiques, les yachts mythiques, les flottilles exotiques ou inédites, mais aussi entre autres les voiles latines, les gréements à cornes, les « Classiques » de la Rochelle, sans oublier bien sûr les voiliers de la course au large qui s’amarreront dans la toute nouvelle Marina du Château.

Un spectacle nautique renouvelé
Comme ses devancières, Brest 2008 respectera le schéma général qui veut que 1/3 des bateaux restent à quai, 1/3 évoluent dans la zone portuaire et 1/3 partent naviguer en grande rade. Mais cette année, la grande innovation est incontestablement la nouvelle jetée de la Marina du Château. Ce belvédère au cœur du dispositif renouvelle totalement les animations et spectacles nautique de la fête. Quatre bouées délimiteront un parcours sur lequel seront organisés parades, vire-vire, concours de manœuvres et passages sous voiles.
Sans oublier qu’à la nuit tombée, chaque soirée de Brest 2008 se terminera en apothéose avec un grand « show » portuaire et pyrotechnique qui, sur l’ensemble du port de commerce, associe le spectacle des bateaux, une bande son, des effets spéciaux et des jeux de lumières.

À terre, invités d’honneurs, patrimoine maritime, village Terre & Mer…
La Norvège, la Galice, le Vietnam, la Croatie et Madagascar, pays Invités d’Honneur de Brest 2008 ajustent les derniers détails de leur participation à la fête. Chaque pays bénéficiant de son propre village au cœur de la manifestation, ils déclineront ainsi tout au long de la semaine toutes les facettes de leur identité culturelle et démontreront toute la richesse de leur patrimoine maritime.
Dressé sur le Parc à Chaînes, le Chapiteau du Chasse-Marée retiendra toute l’attention des visiteurs. Ce vaste espace culturel de 1 800 M2   accueillera colloque, projections audio-visuelles, et « Bodega des équipages ». Ce pôle « Patrimoine maritime » constituera le lieu de rencontres et d’échanges des marins, musiciens, exposants, associations, et de tous les visiteurs passionnés.
Le monde agricole est, depuis la première édition, présent et actif. Pour 2008, les agriculteurs, les pêcheurs, et les conchyliculteurs de la Région Bretagne se sont associés pour organiser en commun un bel espace d’animation judicieusement nommé «Terre & Mer ».

Gad Weil en  chef d’orchestre
Du côté des animations, Brest 2008 a fait appel au scénographe Gad Weil pour tonifier et renouveler l’offre au public. Ce très inventif spécialiste de l’évènementiel et du spectacle de rue dont la réputation n’est plus à faire met en place un dispositif exceptionnel dont il a, aujourd’hui, révélé quelques pans.
En effet, outre l’Hymne Officiel et la troupe des Carnavaleurs, Gad Weil a également annoncé de nombreuses autres grandes animations qui interpelleront les visiteurs.
Le soir du 14 juillet, une grande déambulation nocturne aura lieu entre le centre-ville et le port. Cette troménie mélangera les bateleurs professionnels, les fanfares et bien sûr la troupe des « Carnavaleurs ». Mais elle entraînera aussi le grand public, invité à se joindre au délirant cortège et à pénétrer gratuitement sur le site de la fête pour assister au grand feu d’artifice. Une opération  nommée à juste tire la « Nuit du Tonnerre ».
Après le tonnerre, le frisson, ou plutôt le « Tunnel du Frisson », nom qui sera donné, pendant six jours, au fameux tunnel reliant la Porte Surcouf au site de la Penfeld. Un passage qui s’annonce, grâce à une mise en son inspirée de la vie maritime, aussi mystérieux que ludique !
Symbole de la rencontre en terre et mer, la « Voile Humaine » époustouflante performance technique et scénographique se tiendra tous les jours à heure fixe sous le Pont de Recouvrance. Il s’agira d’un fantastique échafaudage humain qui évoquera à terre le spectacle de ces équipages, grimpés dans les vergues des grands voiliers.
Évidemment, comme à chaque édition, la musique sera partout aux quatre coins du site, chaque jour et à toute heure. Tout a été prévu pour qu’elle soit écoutée, appréciée, vécue dans les meilleures conditions, sous toutes ses formes, et dans des lieux différents, adaptés à chaque moment et à chaque humeur.

Les bénévoles au cœur du dispositif d’accueil
Comme à chaque édition depuis 92, c’est aux bénévoles des associations brestoises que sont confiées la plupart des fonctions pratiques d’accueil du public. Tout cela nécessitera la présence d’environ 50 personnes en même temps sur le site. À raison de trois vacations de cinq heures, cela mobilisera près de 2 000 bénévoles par jour !

Tout le monde à l’eau !
À Brest, on le sait, les bateaux naviguent ce qui réserve toujours un spectacle exceptionnel pour ceux qui peuvent assister à ces majestueuses évolutions en rade de Brest. Les visiteurs de Brest 2008 n’en seront pas privés, bien au contraire. Un « pool » d’une vingtaine de vedettes totalisant 4 000 places assureront des rotations d’une heure et demi. Au final, c’est près de 80 000 personnes qui pourront ainsi embarquer. C’est la compagnie Penn Ar Bed qui en est l’opérateur.
Grande nouveauté de cette édition : les embarquements immédiats sur voiliers traditionnels. Une dizaine de voiliers assureront trois rotations quotidiennes. Chaque jour, ce sont ainsi près de 3 000 nouveaux « apprentis équipiers » qui découvriront en situation réelle la navigation sur ces voiliers traditionnels.
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» Breton léonard - dialecte breton qui se parle dans le Léon

Breton léonard - Le breton léonard est le dialecte du breton qui se parle dans le Léon.Le léonardTraditionnellement, le Léon est la « terre des prêtres » car nombre des prêtres qui...

» Brest 2008 : la programmation artistique et musicale de la fête

Brest 2008 : la programmation artistique et musicale  de la fêteC’est aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, que Gad Weil, metteur en scène de Brest 2008, a révélé le...

» Brest 2008 - Un final en apothéose !

C’est toujours empreint de nostalgie le départ de bateau et quand il s’agit de près de 2000 unités, on imagine sans mal, l’incroyable émotion que suscitent ces largages d’amarres, ce matin, au son...

» La Bretagne : Pays de marins et de terriens

Pays de marins et de terriens, la Bretagne est peu connue pour sa tradition urbaine originale et diversifiée, puisqu'on pas moins de quatre générations de villes.Toutes ces cités renaissent sous l'ancien...

» Recette du Far breton

Recette du Far breton

» Recette traditionnelle du Kouign amann

Recette traditionnelle du Kouign amann

» Liste des ducs de Bretagne - « princes » de Bretagne !

Liste des ducs de Bretagne - Ducs de Bretagne Selon les époques, « princes » de Bretagne furent ducs, puis « rois de Bretagne », comtes et enfin à nouveau ducs et pairs de Bretagne. 

» Bataille d'Auray, Fin de la guerre de Succession de Bretagne

Bataille d'Auray - La bataille d'Auray (29 septembre 1364) est la dernière bataille de la guerre de Succession de Bretagne. Au début de 1364, après l'échec des négociations d'Evran, Jean de...

» Château de Suscinio - la résidence des ducs de Bretagne

Château de Suscinio - Le Château de Suscinio, construit à la fin du Moyen age, résidence des ducs de Bretagne, est situé au bord de l'océan Atlantique dans la commune de Sarzeau (Morbihan). Conçu pour être une demeure de loisirs, entre une...

» Histoire de la Bretagne - Un condensé de l'histoire bretonne

Histoire de la Bretagne Préhistoire Ère paléolithique, jusqu'en 5000 av. J.-C. : Population clairsemée chassant le mammouth, l'ours, le tigre et le cerf. Ère...

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 179 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0