Magazine Culturel Breton      


Le Mad-Atao était une gabare avec un gréement de sloop à tapecul
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Vieux gréements

Le Mad-Atao était une gabare construite en 1938 au chantier Keraudren de Camaret pour l'armement Emile Eliés. Elle avait un gréement de sloop à tapecul.
Son immatriculation était : BR 6048 (Brest).
Le Mad-Atao fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1982.
Il fut le premier bâtiment traditionnel de travail à être classé en France et le premier bateau avec le trois-mâts Duchesse Anne.


En breton, Mad Atao veut dire toujours bon.
Cette gabare de Lampaul fut essentiellement employée au transport du sable...sa cale pouvait contenir environ 85 m³ de charge.



En 1959, la gabare est vendue à Lannion dans les Côtes d'Armor. Puis elle est rachetée en 1981 par la ville de Paimpol.

En 1998, la commune de Lampaul-Plouarzel acquiert le Mad-Atao pour le franc symbolique et le fait rapatrier à Pors Scaff pour être intégré à un projet de musée consacrée aux gabares, suivi par le CCPI (communauté des communes du Pays d'Iroise). Faute de financement ce projet est abandonné dès 2002.
La gabare restera exposée sur un terre-plein jusqu'à sa destruction.



Ne pouvant assurer financièrement sa restauration et la construction d'un abri pour sa préservation, la mairie décide sa destruction plutôt que sa remise dans le cimetière à bateaux.
Le 16 septembre 2008 le Mad-Atao est détruit par une pelleteuse.

Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 199 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0